LE MOT DU CAPITAINE (MATCH CONTRE LES REBELLES)

Je vous laisse lire le résumé sur comment ce we les QQ ont allumé la mèche (rebelles...oui je sais jeu de mot pourri mais je voulais la faire!)

DE l’ENVIE, DE L’ENVIE, DE L’ENVIE !!! (Tout l’inverse des Français contre les Irlandais le lendemain).

 

C’est tellement beau quand ça joue avec de l’envie et du cœur que je ne vais pas faire de long discours sur le match contre les Rebelles. Un score à l’arrivée de 4 à 1 qui fait plaisir au coach et au mental de tous les joueurs présents ce samedi matin à Fontenay en Parisis.

 

Et pourtant pas facile de se lever tôt un samedi pour aller péter aussi loin. Mais 24 joueurs étaient présents pour rencontrer nos sympathiques hôtes et profiter d’un superbe terrain et surtout d’un club house avec café à l’arrivée et bière en partant.

 

Nos adversaires, plus lourds en moyenne pour leurs avants de minimum 20 kilos, ont très bien résumé ce match : « On voulait jouer à fond avec nos avants mais même si on arrivait assez facilement à arrêter le premier, il y en avait 4 ou 5 d’entre vous qui arrivaient alors au soutien. » C’est à ce genre de phrase dans la bouche de nos adversaires que l’on peut mesurer tout l’intensité que chacun a mis dans ce match. C’est ce genre de match qui nous permet de calculer l’étendue des progrès que nous avons fait depuis le début de la saison…et ils sont énormes !

 

Quand au début de l’année je voyais trop d’individualités, je vois maintenant de la cohésion ; quand au début de l’année je voyais des personnes isolées perdre rapidement la balle, je vois maintenant une Equipe en train de naître ; quand au début de l’année je voyais un manque d’envie flagrant et des joueurs timorés qui avaient peur d’aller péter sur l’équipe adverse, je vois aujourd’hui tout l’inverse. Et je pense traduire le sentiment de toute l’équipe en disant que je suis fier aujourd’hui de notre équipe et des derniers matchs que nous avons disputés.

 

Alors bien sûr comme d’habitude il y a toujours des imprécisions, des petites fautes, de l’inattention, ou peut-être même un trop-plein d’envie qui nous font perdre certaines balles mais nous nous battons alors tous ensemble pour corriger notre erreur et c'est ça que j'attends de chacun d'entre vous.

 

Donc continuez de venir nombreux aux entraînements pour conserver cette hargne et cette envie qui nous animent mais surtout pour corriger toutes ces imprécisions encore présentes. Car c’est en s’entraînant ensemble qu’on arrive à atteindre ce niveau en match.

 

Bon pour finir sinon ils vont gueuler :

-          Marqueurs : Raphy, 2 essais (1 en 1ère mi-temps, 1 en 2ème)

  Félix : 2 essais (les 2 essais dans les 20 dernières minutes de match)

-          Nez rouge du match : 2 personnes pour ce match :

o   Votre serviteur et capitaine pour 2 raisons : le désormais célèbre « J’ai…ah ben non j’avais » sur la réception du lancement de jeu et pour un magnifique coup de pied dévissé par-dessus la défense qui tombe dans les bras de l’adversaire qui a failli aller à l’essai.

 

o   Notre très cher Scevole qui à l’instar de Jean-François qui avait voulu plaquer un joueur de sa propre équipe l’année dernière a enfilé le maillot des QQ et est parti rejoindre l’équipe adverse pour jouer avec eux…c’était peut-être une ruse, qui sait !!

 

Merci à vous tous.

 

Rugbystiquement.

 

Jérôme.

Commentaires

Identifiez-vous pour laisser un commentaire.